Menu


Accueil
Remerciements
Livre d'Or

Le musée

L'Histoire de la ville
Le Papier Mâché
Les Fonderies
L'Imagerie
Bibliographie Musée
Expositions

Du XIIIème au XVème - Le moyen Age

Eglise Saint Martin
Eglise Saint Laurent
Bibliographie Moyen Age

XVIème - Le retable de Philippe de Gueldre

Philippe de Gueldre et les Clarisses
La restauration
Les scènes
Le Patrimoine culturel
L'Accès au retable (visites)
Bibliographie Retable

La Renaissance du XVIIème

L'Université
Les Monuments
Bibliographie Renaissance

XVIIIème - L'Abbaye des Prémontrés

Site officiel de l'Abbaye des Prémontrés
Bibliographie Abbaye des Prémontrés

XIXème - Essor Industriel

La Création de l'usine des Fonderies
Bibliographie Essor Industriel

XXème - Le passé militaire

Le Père Hilarion
Le cimetière du Pétan
La croix des Carmes
Bibliographie Passé Militaire

Aujourd'hui et demain

Site officiel de la ville de Pont-à-Mousson
Bibliographie Aujourd'hui


Les décideurs



Les Papes :
PIE V (1504 – 1572)
Avec le Grand Cardinal de Lorraine, il prend la décision de principe de l’érection d’une Université en Lorraine.
Il meurt en mai 1572.

GREGOIRE XIII (1502 – 1585)
Né à Bologne, élu pape en 1572, il participe au Concile de Trente de 1561 à 1563. Il a été le fondateur, en continuité de l’action de son prédécesseur, PIE V.
En 1545, il participe comme juriste au concile de Trente. En 1558, il est nommé évêque, et doit être ordonné prêtre auparavant. Il se distingue aussi par ses nombreuses fondations de séminaires, qu’il pense être une arme efficace contre la Réforme. Il fonde ainsi le Collège allemand, le Collège grec, le Collège maronite ou encore le Collège des néophytes (réservés aux Juifs et Musulmans convertis). Il donne un bâtiment au Collegium romanum, tenu par les Jésuites.
Grégoire XIII est connu pour être le réformateur du calendrier Julien. Il établit le calendrier actuel : le Grégorien. C’est à cette époque que les années bissextiles sont apparues.

Le Grand Cardinal de Lorraine :
CHARLES de LORRAINE – GUISE Archevêque de Reims et Evêque de Metz (1525 – 1574)
Il fut le principal défenseur des principes du Concile de Trente qu’il voulait faire appliquer en France. Connu pour avoir été haï des Hugenots, mais cependant adroit, il est le rival de Catherine de Médicis.
A la mort de PIE V, il se rend à Rome pour le conclave et présente au nouveau pape Grégoire XIII au nom du Duc Charles III une requête tendant à établir à Pont-à-Mousson un collège et cinq facultés Arts, Philosophie, Droit, Droit Civil et Médecine dont les deux premières confiées aux Jésuites.



Le Duc de Lorraine :
CHARLES III (1543 – 1608)
Prince très « francisé » élevé à la Cour de France, il épouse une fille du roi de France, Claude, en 1575. Il est le seul Duc a avoir mérité le surnom de « Grand », il est le fondateur de la ville neuve de l’Université de Pont-à-Mousson.
Cette université devant instruire le clergé, former les juristes et les médecins dont le duché avait grand besoin Charles III a fait de la Lorraine un état moderne, resté jusqu’alors un état du Moyen Age.
Les Rois :
Les derniers VALOIS


Retour au menu

Bas de page
Réalisé par Delphine FOUROT
Tous droits réservés